Nissan a aidé la Chine à populariser les voitures électriques

L’Alliance Renault-Nissan (NSANY) a déclaré vendredi qu’elle aidera le gouvernement chinois à élaborer des plans pour populariser les voitures électriques.

Le constructeur automobile va créer un plan détaillé cartographiant un réseau de charge de la batterie et un programme de marketing. L’alliance fera tout ce travail pour le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information. Nissan a indiqué qu’il travaille également avec la ville de Wuhan sur un projet pilote pour créer l’infrastructure pour les voitures électriques.

L’alliance prévoit de commencer à vendre des voitures électriques en Chine début 2011.

L’alliance a été agressive courtiser les gouvernements du monde entier pour construire des marchés pour les voitures tout-électriques. Il a conclu des accords similaires au Japon, en Israël, au Danemark, au Portugal, à Monaco, au Royaume-Uni, en France, en Suisse, en Irlande et aux États-Unis.

D’autres constructeurs et acteurs de l’industrie automobile ont également fait pression pour que le gouvernement fournisse des incitations aux consommateurs pour qu’ils achètent des voitures électriques et pour créer des politiques qui faciliteraient le processus de mise en place de réseaux de recharge.

La semaine dernière, Mitsubishi (MMTOF.PK) a annoncé son intention de travailler avec l’Oregon et l’électricien Portland General Electric pour développer un réseau de bornes de recharge. L’utilitaire est en train de développer le réseau, et Mitsubishi a déclaré qu’il fournirait le tout-électrique i MiEV pour tester le réseau. Le constructeur automobile n’a pas dit quand il va commencer à vendre l’i MiEV aux États-Unis. Mitsubishi prévoit de lancer la voiture au Japon cet été.

Le service public de Portland et l’État de l’Oregon ont conclu un accord similaire avec l’Alliance Renault-Nissan.

Alors que l’État et les gouvernements locaux aux États-Unis envisagent de promouvoir les voitures à faible émission ou zéro émission, le gouvernement fédéral se concentre sur l’aide aux constructeurs automobiles nationaux maintenant.

Le président Obama a annoncé jeudi que le gouvernement achèterait 17 600 voitures économes en carburant aux constructeurs automobiles américains pour sa flotte. L’administration prévoit dépenser 285 millions de dollars d’ici juin pour acheter ces voitures à General Motors (GM), Ford (F) et Chrysler, a rapporté le Washington Post. Cela comprend 2 500 voitures hybrides.

La General Services Administration fera l’achat. Il prévoit également dépenser 15 milliards de dollars pour tester les voitures de technologie avancée de la flotte fédérale, y compris les autobus fonctionnant au gaz naturel comprimé et les voitures tout électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *